« KING. »
Bienvenue sur King. Le forum est en train de reprendre de l'activité après un long silence. N'hésitez pas à prendre des rôles importants pendant qu'il est encore temps ♥️ Les prie-créés sont aussi très attendus ! Le contexte est en cours de création. En espérant que nous rejoindre vous tente, bonne visite !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfin, à destination!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 31
Date d'inscription : 15/04/2014

MessageSujet: Enfin, à destination!   Sam 11 Oct - 16:52

J'en avais profité pour courir pendant quelques heures dans la Forêt brumeuse pour me dégourdir les pattes et pour dépenser mon trop plein d'énergie. Après ces quelques heures d'exercice, j'étais enfin parvenu à destination. Arrivée à la Cascade, je me figeai sur place. La beauté de ce paysage me coupait littéralement le souffle. À ce temps-ci de l'année, les arbres aux alentours avaient pris différentes teintes de rouge, d'orange et de jaune. Des feuilles étaient tombées sur la surface calme du lac dans lequel se déversait la magnifique cascade. Lorsque cette immense chute se jetait dans le lac, cela créait une petite bruine formant un nuage.

Je courus me jeter dans le lac pour m'amuser. Je nageai pendant un bon moment et revint vers la rive. Je me secouai et me dirigeai vers les rochers pour grimper jusqu'en haut de la cascade. Je pris un premier élan; je sautai rapidement d'un rocher à l'autre pour atteindre le sommet. Lorsque j'y arrivai, je restai un instant à contempler la vue que j'avais d'ici.

"C'est merveilleux comme endroit!", pensai-je.

Je regardai autour de moi et trouvai un petit bosquet d'arbres sous lequel un épais tapis de feuilles se trouvait. Je me couchai dessus, regardai le soleil se coucher lentement à l'horizon et m'endormis lorsque le dernier rayon de soleil disparut.


Tant qu'il y a de la vie, il y a toujours de l'espoir.


Dernière édition par Akaï le Sam 24 Jan - 5:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 15/04/2014

MessageSujet: Re: Enfin, à destination!   Ven 5 Déc - 6:13

Le soleil venait de se coucher à l'horizon. Une autre journée s'achevait sans que j'ai bougé de mon promontoire rocheux. Depuis que je m'y étais réfugiée, peu de temps après le grand rassemblement, je n'y avais que tourner en rond en réfléchissant à ma situation actuelle.

"Enfin, à destination!", m'étais-je dit, enthousiaste. Malheureusement, plus le temps passait, plus je désespérais de voir, ne serait-ce qu'un jour, la grande meute réunie. Les anciens Purs et Mixteurs semblaient ne pouvoir se supporter très longtemps. Pourtant, les humains étaient de retour et les autres canidés ne paraissaient pas affectés par cet état de faits. Même, nous, les solitaires continuions à nous tenir à l'écart, puisqu'il est très difficile de passer d'un mode de vie solitaire et nomade à celui de meute et sédentaire.

Je regardais la magnifique cascade qui s'était transformée en une immense et resplendissante chute de glace. Le lac en contrebas était gelé avec une légère couche de neige qui le recouvrait entièrement. Un beau et épais manteau d'un blanc immaculé avait recouvert toute la région. C'était tout simplement merveilleux, un spectacle à couper le souffle. Je m'assis au bord du promontoire et levai la truffe tout en fermant les yeux. J'inspirai lentement et profondément trois fois. J'ouvris les yeux pour observer la voûte céleste. Les étoiles brillaient de milles éclats, tels des diamants incrustés sur un voile de velours bleu foncé. L'air glacial et pur de l'hiver avec son léger vent nordique me faisaient du bien. La lune était pleine et blanche comme la neige recouvrant tout dans les environs.


Tant qu'il y a de la vie, il y a toujours de l'espoir.


Dernière édition par Akaï le Mar 9 Déc - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 15/04/2014

MessageSujet: Re: Enfin, à destination!   Sam 6 Déc - 6:20

C'était un magnifique soir de pleine lune. Assise sur le bord du promontoire rocheux, je continuai d'observer ce paysage féerique. Les rayons argentés de la lune se reflétaient sur la neige tels des milliers de petits cristaux scintillants. Les étoiles brillaient toujours de milles éclats. La louve qui est en moi ressentit, soudain, le besoin de s'exprimer. De chanter, de communiquer ce qu'elle ressentait au monde entier.

Alors, je me mis à hurler, à pleins poumons, sous une merveilleuse pleine lune. Je sentais l'ivresse de cet instant magique m'envahir rapidement. J'étais plus épanouie que jamais. Il y avait si longtemps que je m'étais retenue d'hurler, de chanter ces émotions et ces sentiments refoulés depuis très longtemps. Je chantai ainsi mon désespoir, ma colère, ma tristesse et, enfin, mon espoir secret d'un nouveau monde plus pur. Depuis la mort de mes parents, j'avais l'espoir d'un jour pouvoir réussir à changer les choses. Je pouvais aider les autres; par contre, je ne pouvais plus donner un coup de main à ma propre famille.


Tant qu'il y a de la vie, il y a toujours de l'espoir.


Dernière édition par Akaï le Mar 9 Déc - 4:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 15/04/2014

MessageSujet: Re: Enfin, à destination!   Sam 6 Déc - 22:18

Le passé me hantait depuis si longtemps; même si je le repoussais sans cesse, toujours, il me rattraperait. J'hurlai de plus belle; la lune, dans toute sa magnificence, m'inspirait. Mes peurs, mes doutes, ma rage, ma haine et ma tristesse m'envahissaient tour à tour; cela m'étourdissait. Je revivais tous ces moments d'horreur, d'impuissance et de pure terreur. La mort de ma famille, si sanglante et si brutale; ma capture, si violente et si brusque; cette poursuite, qui dure depuis longtemps, due à tant de malentendus. Je m'exprimais, pour la première fois, depuis deux longues années de silence, d'isolement et de solitude. Cette solitude qui m'accompagnait tous les jours depuis le meurtre de ma famille.

J'étais tellement absorbée par ce tourbillon d'émotions et cette tempête qui faisait rage à l'intérieur de moi que je ne faisais plus aucunement attention à ce qui se passait alentour de moi. Une ombre, dans la nuit, s'était subrepticement glissée jusqu'à moi. Je chantais toujours, sous la pleine lune; mon ton changeait selon le sentiment que je ressentais à ce moment-là.

Soudain, j'entendis une deuxième voix se mêler à la mienne. Je le reconnus immédiatement, à son hurlement, le canidé qui se trouvait à mes côtés. C'était un loup, un sang pur. J'arrêtai d'hurler et rebaissai mon museau tout en gardant toujours les yeux fermés. Je savais exactement qui était le loup qui hurlait. Je ne l'avais plus revu depuis le rassemblement des chiens. Après tout, je suis à cheval entre deux mondes. Je suis une sang-mêlée, mi-louve, mi-chienne.

Enfin, j'ouvris les yeux au bout d'un long moment. Depuis plusieurs minutes déjà, il n'y avait plus que le silence. La présence à mes côtés bougea; je ne réagis pas. Je ne savais ce qu'il me voulait. Seulement, je savais qu'il n'avait pas particulièrement aimé mes dernières paroles. Je continuais de fixer la lune. Je ne savais que dire que faire. Je croyais m'être débarrassé de lui ou des autres; il fallait dire que le passé ne me lâcherait pas de sitôt. Je sentais que le jeune mâle m'observait, me détaillait pour évaluer mes réactions face à sa présence. Toutefois, je m'étais refermée sur moi-même comme une huître. Plus aucune émotion, plus aucun sentiment ne transparaissait dans mon regard. Je respirais calmement et profondément. J'étais d'une indifférence froide et d'une neutralité totale face à ce qui m'entourait.

Après plusieurs heures, nous étions toujours dans la même position. Le ciel commençait à s'éclaircir; des couleurs pastels, tels le rose pâle, le bleu poudre, d'autres, plus intenses aussi apparaissaient, comme l'orange et le jaune. C'était un magnifique spectacle. Finalement, le soleil pointa le bout de son nez. La lune m'avait revigoré avec ses rayons argentés. Et maintenant, le soleil me redonnait de l'espoir de ses éblouissants rayons dorés. Lorsque le loup ouvrit son museau pour prendre la parole, je bondis subitement de ma place et descendis rapidement du promontoire rocheux en prenant la première direction devant moi. Mon instinct avait pris le dessus. Peut-être me conduira-t-il enfin à destination?!
[Rp terminé]


Tant qu'il y a de la vie, il y a toujours de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Enfin, à destination!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin, à destination!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fewwww! Enfin vendredi!
» Votre destination préférée
» Destination Jardin
» je me suis enfin décidée
» Enfin connecté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« KING. » :: RPs archivés-