« KING. »
Bienvenue sur King. Le forum est en train de reprendre de l'activité après un long silence. N'hésitez pas à prendre des rôles importants pendant qu'il est encore temps ♥️ Les prie-créés sont aussi très attendus ! Le contexte est en cours de création. En espérant que nous rejoindre vous tente, bonne visite !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 25
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 17
Localisation : Dans ta tête quand tu fumes un pétard ou que t'es bourré e.e

Aptitudes du Personnage
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   Lun 15 Sep - 20:51


HE MAKES YOU SHINE
LIKE DIAMONDS BABY
La brise insistante caressait le pelage de Gaya. Couchée à terre, ses beaux yeux bleus divaguant au loin, elle pensait. Comment allait-elle bien pouvoir faire pour réussir à attraper ce foutu papillon, qui la narguait depuis déjà un temps, assis tranquillement sur une pierre à quelques 2 mètres de son museau? Mystère, mystère.. Elle couina légèrement, agacée de ne pas trouver la solution. Il lui fallait ce papillon, coûte que coûte! C'était pour sa collection, qu'elle gardait bien au chaud au fond de son nid. Très important.. Trèèèèès important..
Il aurait fallu que.. OH! Elle se redressa soudainement, les yeux grands ouverts. Là-bas, une fleur absolument magnifique! Toute enthousiasmée, elle fonça vers le végétal. Sûrement pourrait-elle l'offrir à quelqu'un? Puisque personne ne voulait de ses beaux papillons séchés? Oh oui.. Elle rit dans sa barbe, les yeux pétillants. :
A la première personne qu'elle verrait, elle lui offrirait ce beau présent!

Arrivée à quelques centimètre de la fleur, elle fit glisser son museau à terre et cueillit avec délicatesse le futur cadeau de la future personne à qui elle allait l'offrir. Revenant en trottinant vers sa petit couche d'herbe improvisée, elle s'y coucha et posa la fleur en face d'elle. Son sourire aurait pu faire le tour de sa tête! Une jolie fleur bleue aux pétales ronds et fins. Woaw! Ce n'était pas tout les jours qu'on voyait de si belle choses! Son petit rire sucré s'échappa de ses lèvres. Elle était très heureuse! Quelle belle fleur, quelle belle journée! Quelle chance! Elle espéra silencieusement que la personne qui aurait l'honneur de recevoir son cadeau n'arrive pas trop tard, il ne fallait surtout pas que la belle fleur perde de son éclat, ce serait un crime! Prenant son mal en patience, elle couvrit la fleur de sa propre ombre pour la protéger des rayons chauds du soleil.. Et tira la langue au papillon toujours perché sur son rocher, comme pour lui montrer qu'elle avait trouvé bien mieux! Na!


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH



Merci, ma Quaqua. ♥


Dernière édition par Gaya. le Mar 16 Sep - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   Lun 15 Sep - 21:38


J'étais couchée, protégée du soleil exagérément chaud par une pierre toute de gris vêtue. La somnolence me gagnait ; c'était là le meilleur moment de la journée. En levant les yeux à contrecœur, attirée par un subtil mouvement, j'aperçus un délicat papillon remuer tranquillement des ailes. Une odeur me parvint soudain, certainement à cause du vent. Il y avait là un chien - non, une chienne - immobile. Immobile, car je n'entendais nul frottement de pattes contre le sol. Comme pour me répondre, un léger couinement s'échappa de l'autre côté de la pierre. Ma queue remua mollement. D'un côté, j'étais exaspérée par la présence d'une autre chienne ici. C'était mon moment de détente ! Et puis de l'autre, c'était... marrant de voir que quelqu'un d'autre avait eu l'idée de se coucher par ici pour profiter de la tranquillité du lieu. Mes oreilles se dressèrent tandis que la chienne se levait. J'entendais à son pas qu'elle trottinait. Elle allait peut-être faire ses besoins ? Et voilà qu'elle salissait ma vallée - il faut savoir que l'endroit où je suis m'appartient forcément. Pas de bruit témoignant d'un... pipi. Ou même d'un caca. Un petit rire puéril m'agita. Curieuse comme une fouine, je relevai la tête pour regarder au-dessus du rocher. L'animal cueillit délicatement une fleur bleue. Dans ma précipitation de me baisser, je dérapai sur mes pattes arrières, fis fuir le papillon et retombai comme une fiente de moineau par terre. AÏE ! Je couinai tout bas. Pf, personne ne venait me chercher. À quoi ça sert de se plaindre si personne ne s'inquiète ? Pfff...
Je repensai soudain à la jeune chienne et sa fleur bleue. Elle était charmante... Et moi, j'avais rien à perdre. Je sortis de ma cachette en remarquant que le papillon était revenu se poser. À peine eus-je sortis mon museau qu'une idée me traversa l'esprit. Elle avait une fleur bleue, il fallait que je trouve quelque chose moi aussi ! Je regardai autour de moi. Faute de mieux, j'attrapai un cailloux qui se trouvait là et m'approchai fièrement de la chienne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 17
Localisation : Dans ta tête quand tu fumes un pétard ou que t'es bourré e.e

Aptitudes du Personnage
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   Mar 16 Sep - 14:51

HRP:
 


HE MAKES YOU SHINE
LIKE DIAMONDS BABY
La jeune chienne était toujours affalée à terre, protégant méticuleusement sa fleur et soufflant dessus avec délicatesse. :

-"Petite fleu-eeeeeur.. Il faut pas attraper chaud, sinon tu finiras dans le popooOOOOoooo.. , chantonna-t-elle en riant à mi.

Puis, son rire prit des dimensions.. hystériques. Elle se mit à sa rouler par terre en jappant et en sifflant de joie. Alors qu'elle était en plein effervescence de folie, un petit bruit la fit se stopper. Couchée sur le dos, les yeux pétillants et un grand sourire fiché sur la bouche, elle se leva, prit son précieux, et se rassit. :

-Y'a quelqu'uuuun?, cria-t-elle.

Une chienne noire sortit de derrière le rocher sur lequel le papillon s'était posé. Ses grands yeux ambrés la fixèrent un instant. Dans sa gueule, elle tenait un caillou.
Gaya laissa échapper un petit rire de joie. Elle sautilla vers la nouvelle venue, sa fleur coincée entre ses canines.

-Salut! Tu veux une fleur?!", l'aborda-t-elle, tout sourire.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH



Merci, ma Quaqua. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   Lun 29 Sep - 21:46

« Salut ! Tu veux une fleur ?! » Jappa-t-elle dès que je fus arrivée à son niveau. Je déposai mon caillou près d'elle et hochai affirmativement la tête. Cette chienne dégageait, et je m'en rendis compte aussitôt, une sorte de folie bien plus importante que la mienne. Ses yeux semblaient exorbités, sa queue battait frénétiquement, et sa langue était sortie malgré l'air frais qui coulait dans la vallée. Son étrangeté me plaisait. Pour une fois, ce n'était plus moi la folle de service. Entraînée par la joie de vivre qui émanait d'elle, je laissai à mon tour ma queue remuer et me couchai près d'elle.
« Elle est jolie ta fleur. Moi j'ai un caillou. (Je poussai l'objet de mes mots de la truffe vers elle.) Comment tu t'appelles ? Moi c'est Qaaïk. Je peux te raconter une histoire si tu veux ! »
Comme à mon habitude, j'avais laissé mes paroles sortir n'importe comment, un peu en désordre, sans grande réflexion.
Hrp:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 17
Localisation : Dans ta tête quand tu fumes un pétard ou que t'es bourré e.e

Aptitudes du Personnage
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   Mar 30 Sep - 12:12

HRP. :
 














   UNE HISTOIRE!
f e a t .  Q a a ï k  ♥

   

   

   La nouvelle arrivante vint se coucher près de Gaya, lui insuflant une bouffée de bonheur folidique!
La chienne sourit devant ses yeux suppliquants. :

« Elle est jolie ta fleur. Moi j'ai un caillou, dit-elle en poussant le cadeau vers la petite canidée, Comment tu t'appelles ? Moi c'est Qaaïk. Je peux te raconter une histoire si tu veux !»

L'intéressée laissa échapper un jappement de satisfaction, et hocha avidement la tête. :

« Moi, c'est Gaya! G A Y A. Il est beau ton caillou! C'est pour moi? Moi, j'aimerais BEAUCOUP une histoire!! »
, hurla-t-elle presque, totalement emportée.

Elle prit délicatement le caillou entre ses dents, le ficha contre elle, et poussa de ses deux pattes la fleur entre celle de Quaaïk.
Elle colla un grand sourire sur son visage, fit ses yeux les plus fous et doux, et attendit patiemment que sa nouvelle amie prenne la parole et lui raconte les plus belles histoires de son répertoire!
   
(c) Fiche par Calys de L.Graph'
   





Merci, ma Quaqua. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   Mar 30 Sep - 23:33

« Moi, c'est Gaya ! G A Y A. Il est beau ton caillou ! C'est pour moi ? Moi, j'aimerais BEAUCOUP une histoire !! »
Mes oreilles se collèrent à mon crâne tant elle parlait fort. Cette chienne était décidément dingue. Je l'adorais déjà. Elle prit délicatement le caillou, comme si elle manipulait un minuscule chiot et le posa contre elle. Je fis de même avec sa fleur et la déposai entre mes pattes, de manière à ne pas la froisser. Le tout était maintenant de trouver une histoire qui lui conviendrait. Instable comme elle était, il fallait que je trouve quelque chose qui n'était pas choquant, facile à comprendre et... Ah oui ! Le chien et le cerf, un petit conte à l'eau de rose pour faire croire aux jeunes que l'amour existe.
Je me raclai la gorge, pris quelques instants pour rechercher le ton approprié et entamai mon récit.
« Il était une fois un jeune chien, je dirais de ton âge. Il avait quitté ses parents pour rechercher l'amour et vagabondait à travers les bois, les vallées et les montagnes en quête de sa belle. Il était sûr qu'en voyageant il finirait par la rencontrer et s'était juré qu'il ne s’arrêterait pas avant de l'avoir conquise. Pendant plusieurs mois, il avança à l'aveuglette, traversa des rivières et combattit les plus redoutables bêtes. Un jour, épuisé et affamé, il découvrit une clairière de mousse ensoleillée au beau milieu d'un grand bois. Il s'arrêta, les oreilles levées, alors qu'une odeur familière lui chatouillait la truffe. Il entendit un bruit dans les fourrés et se plaqua contre le sol, prêt à affronter n'importe quel ennemi. À la place d'un renard ou d'un blaireau, c'est une chienne qui, contournant un buisson de houx, apparut à quelques mètres du jeune et vaillant canidé. Avant qu'elle ne le voit, celui-ci se cacha derrière de grandes frondes de fougères pour l'observer. Elle avait un long pelage soyeux qui flottait au vent, brun tirant sur le roux et blanc, à la manière des Colley, des yeux verts émeraudes qui scintillaient au soleil... Tout chez elle n'était que grâce et délicatesse. Ses longues pattes semblaient déposer un baiser sur le sol à chaque pas, comme si elles ne pesaient rien.
Le chien ne pouvait plus décrocher son regard d'elle, et elle aurait certainement pu entendre son cœur qui tambourinait dans sa poitrine. Il savait, sans pouvoir expliquer comment, que c'était avec elle qu'il passerait le restant de sa vie. Rien ne pourrait l'arrêter. Il tourna la tête à contrecœur pour lisser son pelage ébouriffé et enlever quelques tâches de boues de ses pattes. Son amour le guida, dès qu'il eut finit sa rapide toilette, vers la magnifique chienne. Elle tourna la tête et déposa sur lui un regard interloqué, mais ne montra aucun signe d'agressivité. Le voyageur rechercha ses mots soigneusement et dit doucement : « Nous ne nous connaissons pas, mais ça n'a aucune importance. J'ai bravé les dangers les plus fous pour arriver jusqu'à toi, et je serai prêt à recommencer cent fois si cela me promettait ton cœur. »
La Colley fronça les sourcils, pencha la tête de côté comme si elle ne comprenait pas, puis ses yeux reprirent leur intensité. Elle parla à son tour. « Nous ne nous connaissons pas, en effet. Si tu es aussi courageux que tu le dis, je serais prête à t'offrir mon amour. Mais si tu ne l'es pas, alors passe ton chemin. »
Les paroles de la belle glacèrent d'effroi son prétendant. Il lança aussitôt, sur un ton presque désespéré : « Comment puis-je te prouver mon courage ? »
La chienne lui parla alors d'un cerf fou qui avait tué, les uns après les autres, son père et tout ses frères. Sa mère, après ces tragédies, s'était laissée aller à la mort. La dernière survivante s'était alors mit à la recherche du cerf, mais elle ne l'avait jamais retrouvé. Sans un mot de plus, le chien partit en quête de l'animal. Après trois jours et trois nuits de marche, il trouva des traces. Le lendemain, il trouva enfin le fauteur de trouble. Il broutait tranquillement de l'herbe mais, dès que le jeune chasseur se fut approché, la bête se retourna, l'œil fou. Le combat fut rude ; malgré sa force, le chien était sans arrêt repoussé par les redoutables bois. Mais, fatigué par les sauts incessants du canidé, le cerf avait fait l'erreur fatale de reprendre son souffle quelques instants. Son adversaire ne perdit pas de temps ; il bondit, rassemblant le reste de ses forces, et mordit à pleines dents la gorge de l'animal. Celui-ci eut beau se secouer, ruer et cabrer, il ne fit qu'aggraver sa blessure. Il lutta vaillamment, mais rien n'est plus fort que l'amour.
Après des jours et des jours de voyage, le chien retrouva enfin sa bien-aimée dans la séduisante clairière de mousse. Il lâcha le cadavre du cervidé, qu'il avait traîné avec difficulté, devant la chienne, sans un mot de plus.
Les deux amoureux vécurent ensemble jusqu'à la mort. Ils eurent plusieurs portées, et la chienne racontait à tout ses enfants l'histoire du chien et du cerf, qui fut transmise de génération en génération. On dit qu'il existe encore des descendants du cerf fou, et qu'ils se serait rassemblés dans le Bois des Cerfs. C'est pourquoi il faut toujours faire attention en s'y aventurant.
»
Je pris une grande respiration et laissai ma tête reposer sur mes pattes.
Hrp:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||   

Revenir en haut Aller en bas
 

Youpla'lilalalalèreeeeeeuh... || Libre. ♥ ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline
» les 6 mois de complement de libre choix de garde (la paje)
» Lecture libre et gratuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« KING. » :: RPs archivés-